Les baies d'Halong : Cat Ba et Nin binh

Après un rapide passage par Hanoï, nous arrivons à Cat ba, une petite île toute voisine de la Baie d'Halong.

Pour visiter la baie d'Halong, il y a souvent deux solutions : partir de la ville d'Halong city, ou de cette île de Cat ba. On a choisi Cat Ba car parait-il, les excursions sont moins chères et les touristes moins nombreux.


On se trouve un hotel grâce à deux Vannetais qui sont devant, pas le grand luxe mais c'est propre et surtout vraiment pas cher, 7€ la nuit à deux!

La météo ne s'annonce pas terrible pour le lendemain, nous partirons donc en bateau le jour d'après.


Finalement, merci Dame météo car c'est une soirée bien arrosée qui s'est improvisée entre français. Notre petite bande de la frontière Laotienne est réunie, Coline, Alexis, Cécile et Colin. Timing parfait puisque nous avons récupéré des affaires que Cécile et Colin ont laissé dans leur scooter à Ha giang, ils sont ravis qu'on leur rapporte! Les Deux Vannetais et un couple de Parisiens se joignent à nous. On trouve le bar animé de la ville où la pinte est en happy hour à 10000 dongs, soit 0,40€. Vous comprenez maintenant pourquoi c'était bien arrosé.

S'ajoute à la fête ces fameux ballons au gaz hilarant que l'on a vu dans les bars d'Hanoi, oui oui ça marche on approuve!

Inutile de vous dire qu'on était pas très frais le lendemain, journée cool, itinéraire et blog.


Nous décidons de réserver une activité d'une journée seulement sur la baie d'Halong, même si les offres de croisières sur plusieurs jours et nuits sont nombreuses. La journée est à 20$ chacun, les 2 jours + 1 nuit à 70$, ce qui reste vraiment pas cher, on s'attendait à des prix exorbitants. Cela dit, on s'est dit qu'on verrait pas forcément beaucoup plus de choses en deux jours, et ça nous va bien pour le timing!


La journée est très sympa, on alterne entre kayak, observation, et arrêt sur des petites plages. Le temps se lève tout doucement, puis on a un beau soleil l'après-midi, Youpi! On fait la connaissance de Thierry et Laurie sur le bateau en vacances pour deux semaines, le courant passe hyper bien et on passe la soirée avec eux. Décidément les Français sont partout, et on tisse de bons liens, preuve que l'on aspire aux mêmes intérêts quand on voyage.

On a trouvé la baie d'Halong magnifique par sa taille, ces pics rocheux qui tombent dans l'eau sont impressionnants tellement ils sont nombreux. C'est finalement un paysage que l'on avait déjà vu en Thaïlande ou en Nouvelle Calédonie, mais pas aussi immense. Par contre, il y a un vrai point noir à ce beau tableau, c'est les déchets qu'on a pu voir un peu partout en bateau ou en kayak. Par endroit, la saleté de l'eau ne donne vraiment pas envie de se baigner, quel dommage!

Nous repartons de Catba le lendemain, même si de belles randos sont à faire dans le coin. A noter que la météo est souvent capricieuse, on globalement été chanceux.


Le trajet pour rejoindre la baie d'Halong terrestre sera une première. On prend, le ferry, on débarque, il y a du monde, Loulou monte dans une navette mais pas de place pour Ben nous dit-on. Ok, on se retrouve à la gare routière pour prendre le gros bus. Sauf que Ben n'est jamais venu à la gare routière... Organisation à la Viet, on comprend rien à ce qui se passe, on fait finalement le trajet dans deux bus différents, sans pouvoir se joindre. On ne sait pas lequel des deux aura eu le plus d'ambiance mais entre l'état du bus, les klaxons, les sacs (et nous!) entassés, un chien dans un carton, des viets qui parlent foooort... On a presque pas vu les 4h00 passer, mouai! Par chance, tous les bus déposent au même endroit, on se retrouve sans difficulté à notre point d'arrivée.


Nin Binh, et plus précisément Tam Coc, c'est d'ici qu'on visite ce que les guides appellent "la baie d'Halong terrestre". On y passe une après-midi, une nuit et une journée ce qui nous a paru suffisant pour explorer un peu les environs en vélo. Dès notre arrivée, on fait un tour de barque sur la rivière. Il est tard et le bureau officiel est fermé, parfait pour négocier. On créé une dispute en mettant les batelières en compet pour le prix, mais au fond on a pas trop de remord, c'est le jeu et l'endroit est vraiment très touristique. On arrive à négocier moitié prix par rapport au tarif officiel... On insiste bien comme toujours, en montrant sur le téléphone le prix : 2 hours, 2 people, 150 000 dongs. Yes yes. Et bien finalement pas yes yes, au bout de 30 min elle fait demi tour en nous expliquant que 2h00 c'était 200 000 dongs. On a pas envie de rentrer dans son jeu, on laisse tomber et on lui explique en anglais qu'elle est malhonnête, mais elle ne comprend pas ou elle fait mine de, on ne sait jamais très bien. Les entourloupes du genre arrivent assez souvent dans le nord du Vietnam, c'était la première pour nous et rien de bien grave. Mais il est vrai qu'on a entendu des histoires de faux taxis ou arnaques de bus vraiment pas claires, on croise les doigts pour que ça n'arrive pas et on est forcément un peu sur la défensive. Dans tout ça, le paysage est étonnant, une ambiance un peu mystique se dégage ici.


Le point de vue d'en haut d'un petit temple vaut vraiment le détour. Un autre exemple vient appuyer nos propos du dessus : on arrive avec nos vélos, un monsieur nous alpague avec un air bien habitué pour garer nos vélos et nous demande de payer (c'était écrit dans les guides). On négocie le prix par deux, on fait 100 mètres, le parking est gratuit... Malin le papi. Conclusion, on s'est fait berner! Une courte étape que nous avons malgré tout apprécié, avant de rejoindre le centre du Vietnam à Hoi An pour une semaine de cocooning, la fameuse ville des lanternes.

On vous embarque sur le Kayak!

pensez à régler à la qualité de la vidéo en bas à droite


A très vite!